Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 20:28

Le jeu pour enfermer les autres

 C’est un jeu pour au moins 2 personne,On utilise au moins un jeu de 54 cartes.

 L’ordre va du plus grand au plus petit :Joker>2> As>Roi >Dame>Valet >10>9>8>7>6>5>4>3.

   D’abord,chacun à son tour prend une carte.Quand il n’y a plus de carte,c’est celui qui a le trois de pique qui conmmence.

 

 1.IL peut poser une ou deux cartes.Il est possible de poser trois ou quatre ou plus de carte,mais c’est difficile,parce que,si on veut poser plus de quatre cartes,par exemple,cinq,les cinq cartes doivent suivre l’ordre.Si on veut poser moins de quatre cartes,les cartes doivent avoir le même chiffre ou le même personnage.

 2.La personne à droite du joueur doit présenter des cartes plus grandes et de même nombre.Par exemple,le premier joueur donne UN Roi,le deuxième joueur doit donner UNE Joker ou UN As ou UN 2 pour être au-dessus du Roi.

 3.Si une personne pose une carte et que les autres personne ne peuvent pas donner une carte plus grande,cette personne gagne le droit de recommencer(C’est-à-dire qu’il joue comme au point 1).

 *Attention,4 cartes de même chiffre ou personnage sont une bombe.Elle est plus grande que toutes les choses,mais une autre bombe qui est plus grande en chiffre est plus forte qu’elle.

 Le but est d’utiliser toutes les cartes.Celui qui n’a plus de cartes gagne.Alors,on peut dire qu’il a enfermé les autres personnes.

YUE Xiangcheng - ZHU Yue - WU Xiufu - YANG Aochen

L’attaque

1.Nombre de joueurs

Pas plus de 4

2.But du jeu

Il s’agit de poser toutes ses cartes et celui qui a posé toutes ses le 1er cartes  va gagner.

3.Règle du jeu

-Un joueur distribue 8 cartes à chaque joueur, face cachée. Le solde est déposé au milieu de la table et forme le « talon » (ou « la pioche »).

-Le joueur choisit une quelconque carte qui devient l’atout.

 Ex : Si il choisit le « cœur ». « Cœur » devient l’atout.

-Celui qui a distribué les cartes commence.

-Il attaque le joueur à droite de lui, qui doit se défendre.

-Il existe seulement un joueur qui doit se défendre, et les autres peuvent l’attaque aussi.

-Pour attaquer :

  1.Le joueur peut donner une carte quelconque.

  2.Ensuite, les joueurs n’attaquent que avec les cartes qui sont de mêmes chiffres ou de mêmes personnages.

Ex : Le joueur attaque avec la carte « 3 de carreau » et l’attaqué se défend avec la carte « 9 de carreau ». Ensuite, les autres peuvent l’attaquer avec le « 3 » ou le « 9 », par exemple la carte « 3 cœur ».

-Pour se défendre : Le joueur doit se défendre avec des cartes plus fortes. Ou il peut couper avec l’atout.

Ex : : Le joueur attaque avec la carte « 3 de carreau » et une l’attaqué se défend avec la carte « 9 de carreau ». Si il n’a pas de carte plus forte que la cartes « 3 de carreau », il peut couper avec le cœur, ou le tep( dans ce car le cœur ou le tep est l’atout ).

-Si l’attaqué ne peut pas se défendre, il doit prendre toutes les cartes que les autres lui ont données. Et il doit passer son tour.

-Si l’attaqué peut se défendre, c'est-à-dire les attaquants ne peuvent pas attaquer, on tourne toutes les cartes que les joueurs viennent de donner et on passe.

-Chaque joueur doit avoir 8 cartes ou plus. Donc après une fois de l’attaque, le joueur qui a au moins de 8 cartes doit prendre des cartes dans le solde.

-On joue en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre.

-Le joueur qui n’a plus de carte va gagner.

                                                                               Nhu Phong NGUYEN

 

 

Repost 0
Published by Collectif - dans Jeux - Devinettes
commenter cet article
27 septembre 2007 4 27 /09 /septembre /2007 13:56
Nos Roman-Photos


Ces roman-photos sont issus du travail des étudiants du groupe 6 de l'école d'été 2007. Les étudiants étaient répartis en groupe de 3 ou 4 personnes. Chaque groupe a écrit un scénario, pris les photos et réalisé le montage de son roman-photo. Chaque groupe a également joué dans le roman-photo d'un autre groupe sans connaître l'histoire que ce groupe avait écrite. De l'avis des étudiants, ce travail a été amusant et a exigé beaucoup de chacun. Il a fallu de nombreuses discussions en français pour se mettre d'accord sur l'histoire à raconter, pour diriger les acteurs et pour réaliser le montage. Enfin, vous pouvez voir sur les roman-photos les difficultés d'expression rencontrées par ces acteurs non professionnels...
Bonne lecture !
                                                Béatrice Cornet



Téléchargez part 1 - part 2 (~50Mo chacun)
 
Repost 0
Published by Béatrice, Yary et Daniel - dans Ecrits divers
commenter cet article
26 septembre 2007 3 26 /09 /septembre /2007 20:48

 

La planète a besoin d'améliorations dans le domaine écologique, concrètement il faudrait que la pollution soit réduite parce qu'elle augmente le trou de la couche d'ozone. En plus, il serait nécessaire que tout le monde soit conscient du problème des déchets toxiques, qu’on essaye de baisser la consommation des produits non-dégradables. D'autre part, je ne crois pas que la planète puisse résister à ces altérations écologiques, en fait le changement climatique est une conséquence de celles-ci. Vraiment, la Terre exige de nous que nous fassions attention à beaucoup d'autres problèmes comme les pluies acides, la déforestation ou l'extinction des espèces animales singulières. Enfin, je souhaiterais que l'homme arrête de consommer plus de ressources que celles que la planète peut fournir. Javier et Rosalia

Nous souhaiterions qu'il y ait moins de guerre. Nous aimerions que la richesse soit mieux partagée dans le monde... ... et que l'amour soit plus important que l'économie de surconsommation. Je désirerais qu'il y ait plus de protection de l'environnement mais je ne crois pas que les gens changent. Il est important qu'il n'y ait pas de troisième guerre mondiale, mais je pense qu'il y en aura une dans moins de 70 ans parce que l'économie va s'écrouler quand le pétrole s'épuisera. Mareike

Nous voudrions que la planète soit une meilleure auberge pour les animaux sauvages. Il faudrait que les gens polluent moins. Nous souhaiterions que tout le monde ait assez d'argent pour mieux vivre et ne pas mourir à cause de la faim. Nous désirerions que l'eau puisse être purifiée pour combattre certaines maladies. Nous exigerions que les gens utilisent leurs voitures seulement quand c'est vraiment nécessaire. Gonzalo et Veronika

Nous souhaiterions que tous les pays diminuent leurs taux d'émissions de gaz polluants (par exemple: CO2, NO, etc). Il faudrait que personne ne chasse les animaux sauvages et protège ceux qui sont sur la liste "rouge" de l'Unesco. Nous voudrions que les constructeurs ne détruisent pas les forêts. Il faudrait qu'on plante de nouvelles plantes pour agrandir des forêts. L'environnement nous demande qu'on utilise une autre forme d'énergie qui puisse le respecter. Il est nécessaire que tout le monde respecte les lois environnementales. Sonia et Le Minh

Nous souhaiterions que les voitures soient remplacées par des voitures électriques ou des voitures qui roulent à l'hydrogène. Nous souhaiterions que l'euro soit plus faible ou que les monnaies sud-américaines soient plus fortes. Nous souhaiterions que le développement industriel ne fasse pas mal à l'environnement. Nous aurions envie qu'il y ait moins de déforestation. Rafael et Pablo

TOUT SUR LE SUBJONCTIF !

Repost 0
Published by collectif été 2007 (Barbara) - dans Sciences et environnement
commenter cet article
26 septembre 2007 3 26 /09 /septembre /2007 16:17



LES DIFFERENCES AVEC LE GUATEMALA


Il y a plusieurs différences entre mon pays et la France.  D’abord le fossé économique est très important, parce que j’ai vu qu’en France il existe beaucoup d’entreprises et beaucoup de magasins qui n’existent pas dans mon pays, il peut sembler que ce n’est pas une grande différence mais c’est un choix pour donner du travail aux gens, et que les gens peuvent avoir une qualité de vie plus positive.  Dans mon pays il y a trop de gens qui n’ont pas d’argent pour vivre avec les conditions minimums et ils ont besoin de travailler chaque jour pour survivre. Bien qu’il y ait des difficultés économiques il est possible de bien vivre parce que les gens sont très gentils et le rythme de vie est plus calme qu’en France, même si en France le rythme de vie est calme.

 

Une autre différence est qu’en France il existe beaucoup d’opportunités que les élèves peuvent choisir s’ils veulent continuer leurs études.  Actuellement, de mon point de vue, les études supérieures sont très importantes si tu veux avoir l’opportunité d’aspirer à un bon travail ou à un rythme de vie plus tranquille et intéressant.  Dans mon pays il existe seulement une université avec un campus dans chaque ville qui est la moins chère et pour le même motif qui a la population la plus grande, et il existe quatre universités de plus (les privées) qui pour la majorité des gens sont difficiles à payer.  Au Guatemala il n’est pas possible de faire un doctorat, il est possible d’en faire un dans les études sociales mais cela est plus difficile pour les études d’ingénieur.

 

Même si pour nous les guatémaltèques, il y a des choses peu agréables, avoir la chance de regarder parfois un lac très beau, la chance de vivre avec des gens très chaleureux, la chance de simplement vivre bien la vie, c’est pour nous le plus beau et le plus important dans la vie.

Cristian

 

 

 

Il y a plus de six semaines que je suis arrivée en France. J'ai pris l'avion à Paris et puis voyagé en train jusqu'à Lyon. J'ai pensé que tout était un peu confus et l'aéroport était comme un labyrinthe et je ne pouvais même pas comprendre les noms des villes en train.

À Lyon mes premières impressions sont qu'il fait chaud et que la ville est grande. Les gens en France semblent très gentils. Je suis venue en France avec mon copain et au début nous habitions chez un garçon qu'il avait connu par internet. Sa famille nous a beaucoup aidés à chercher un logement etc.

Ici tout le monde s'intéresse plus aux autres qu'en Finlande. Par exemple ici les vendeurs dans les magasins et les garçons dans les restaurants veulent parler avec les clients. En Finlande c'est de temps en temps comme faire les courses face à des automates ! On pense que c'est plus poli de ne pas remarquer ce que les autres font. Mais c'est aussi plus froid.

La France est aussi un pays avec une histoire plus longue que la Finlande. Ici, il y a beaucoup de monuments et de vieux bâtiments etc. Je crois qu'il y a aussi plus de traditions fortes ou je les remarque seulement mieux.

L'école est trés différente de notre école en Finlande. Peut-être c'est parce que l'INSA n'est pas une université. Il y a beaucoup plus de discipline, de bureaucratie, de choses obligatoires etc. L'école est aussi plus petite que l'université de technologie d'Helsinki. La première chose que j'ai vu sur le campus était les bâtiments qu'on détruit. Les fenêtres sont cassées etc. Ce n'était pas une trés bonne première impression.

Maintenant je me suis habituée à plusieurs choses et c'est plus difficile de remarquer les différences de cadre mais les différences qu'on trouve sont plus compliquées et intéressantes.

Emmi

 


Il y a quatre ans que je suis venu en France pour la première fois.
Ma copine faisait des études à Toulouse et je suis allé lui rendre visite pendant les vacances de Noël. D'abord, on s'est vu à Paris pour faire un week-end touristique et ensuite on est allé à Toulouse. Là-bas, j'ai rencontré quelques amis français de ma copine qui étaient très gentils et qui nous ont invités à diner chez eux. Ensuite, on est allé en voyage pendant quelques jours avec un chœur dans lequel ma copine chantait. Le directeur de ce chœur était professeur de l'université à Toulouse. Il est très religieux et il avait composé un morceau pour rendre hommage à la Vierge Marie. Le chœur est allé chanter ce morceau dans quelques églises partout en France. Faire ce voyage-là était une expérience spéciale, en particulier avoir le français dans l'oreille toute la journée. Jusqu'alors je ne connaissais pas du tout le français mais j'ai bientôt remarqué les phrases "et donc euh...", "très bien", et "on y va". De plus, c'était vraiment spécial de voir combien les français peuvent manger!

Ivar

 


Première fois en France

C’est la première fois que je suis en France même si je suis en Europe depuis un an.  Cette année Je suis resté à Barcelone parce que je suis étudiant d’un Master entre deux pays : l’Espagne et la France. Mais même si Barcelone est une ville très grande et très belle je préfère habiter ici parce que la Ville de Lyon est plus petite, et je préfère les petites villes parce que dans mon pays j’habite dans un petit village.  Autre avantage d’habiter ici est que puisque J’habite dans une résidence de l’INSA il y a beaucoup de chances de connaître des gens d’autres pays.  J’aime aussi rester ici parce que J’ai vu que les gens français sont plus ouverts pour parler et rire que les gens à Barcelone. Pour l'instant, je ne connais que l’aéroport, la Part Dieu et le Campus de l’INSA, mais J’ai envie de connaître le Vieux Lyon, la Croix-Rousse et Fourvière.  J’ai aussi envie de connaître la culture française et je veux apprendre à parler mieux la langue française, parce que j’ai entendu dire que sa culture est une culture pour apprendre à bien vivre, et je pense de la même façon.

Ovalle Rodas, Cristian


Accueil à
Lyon
Il y a presque une année que j'ai decidé de venir à Lyon.  J'étudie à Séville à l'université d'ingénierie, mais j'aime beaucoup le français et je voulais finir mes études en France pour apprendre le français. Quand j'ai demandé ma bourse erasmus, j'ai choisi Lyon comme ma première destination parce que j'avais lu que c'était une ville très jolie.
J'ai eu besoin de dépenser beaucoup de temps pour demander ma bourse : faire l'inscription, envoyer mon inscription à ma destination, chercher la validation de toutes mes matières et  après un an de travail, je suis arrivée ici, à Lyon le 28 août et... je n'ai pas eu un bon accueil. Il faisait très  froid. En plus, je ne pouvais pas suivre l'école d'été parce que j'etais arrivée une semaine en retard et ma famille me manquait beaucoup. Je ne connaissais personne et je ne me sentais pas très bien.
Mais, petit à petit, j'ai commencé à connaître des étudiants d'échange et je me suis sentie mieux. Il y a un mois que je suis arrivée. Maintenant, je connais beaucoup d'étudiants d'échange. Les cours ont commencé et j'ai connu aussi quelques étudiants français très gentils. Ils m'aident beaucoup et m'expliquent toutes les choses que je ne comprends pas.
Je me sens très bien et je pense que je ne pourrai pas oublier cette année

???


Ce n´est pas la première fois que je viens en France mais c´est la première fois que je viens à Lyon. Je suis allée à Paris il y a six ans plus ou moins et je l´ai bien aimée.
Quand je suis arrivée à Lyon, j´ai eu beaucoup de choses à faire (la carte d´étudiante, aller aux réunions pour nous orienter, nettoyer la chambre, acheter des choses pour la chambre) et durant les premiers jours je n´ai pas pu aller visiter la ville.

Finalement, le jour est arrivé où  je suis allée visiter le centre et il m´a semblé très joli, il est tranquille et accueillant. Les magasins sont alternatifs et il y a beaucoup de types de vêtements. Je peux dire que Lyon m´enchante. J´ai aussi visité le parc de la Tête d´Or. ll est génial qu'il existe un parc comme ça, grand avec beaucoup d´animaux, dont l'entrée est gratuite. En plus j´ai visité les Grottes de Choranche et Grenoble qui m´ont beaucoup plu aussi.

Il est aussi important de mentionner que les gens ont été très aimables avec moi depuis mon arrivée.

Mariana Serrano

 

MA PREMIERE IMPRESSION : des français pressés...

Je suis arrivée à l'INSA le jeudi avant de commencer les cours. Je suis venu avec beaucoup d'espagnols: avec une fille de ma résidence espagnole et un garçon de mon université; les autres garçons je les ai connus dans l'aéroport. Donc nous sommes beaucoup.

Le premier lieu de l'INSA que nous avons vu c'est la DRI (direction des relationes internationales), avec Mme Chollet, qui est la première française que nous avons connue. La première chose qu'elle nous a dite c'est :

- ''La première chose que vous devez faire c'est aller chercher la clé, le service des résidences va fermer''.

Alors, tout le monde est parti en vitesse pour chercher les clés. Après, nous sommes allés á la DRI une deuxième fois, avec Mme Chollet:

- ''Allez en vitesse chercher les draps, la lingerie va fermer. Et après revenez ici pour avoir vos valises, vite parce qu'on va fermer !!''

Donc, ma première impresion c'est qu'ici tout le monde est très pressé !!!

Esperanza Escribano

 

 

Je suis très content d´être en France. J´y suis déjà venu, mais seulement un jour, quand je suis allé en Italie, avec mes copains de l´école. J´ai vu Nîmes, qui est très jolie, mais rien de plus.

La première chose que j´ai aimée de la France est l´autoroute avec trois files, et la limite de vitesse à 130 Km/h, s´il ne pleut pas. Généralement, les français sont très agréables avec moi, même si j´ai fait un Travail Pratique avec deux garçons qui ne m´ont pas aidé, mais heureusement, j´ai obtenu 14 sur 20 à l´examen que j´ai fait vendredi dernier.

J´ai visité Lyon, Grenoble et les Grottes de Choranche et je dois dire que ce pays est très très très joli. Je voudrais vraiment déguster les plats autochtones, donc j´ai déjà acheté plusieurs types de fromage différents, et ils sont très bons.

Finalement, j´aime bien parler en français. J´ai beaucoup de difficultés mais je suis ici pour l´apprendre, donc je ne m´inquiète pas pour ça.

 

Pedro Cendoya

 


Ma première impression a été meilleure que celle que j'espérais.
Parce que mon idée sur les français, il y a quelques années, n'était pas complètement bonne. En juillet je suis allée à Paris pour apprendre la langue et déjà là-bas, mon idée s'est beaucoup améliorée.
Mais, ici à Lyon j'ai trouvé les gens plus sympas parce que tout le monde est très gentil avec moi et avec les étrangers, ou au moins dans mon cours. La ville est très jolie avec les deux rivières et sa localisation est très bonne parce qu'elle est  à côté des montagnes bien que moi je n'ai pas encore visité beaucoup de lieux.Je suis arrivée un dimanche et la première semaine ici a été un peu folle parce qu'il y a beaucoup de papiers à faire, je suis encore en train de remplir des papiers.
Je pense que Lyon va être un peu dure pour son climat parce que pour moi il fait trop froid, je m'habituerai au froid. J'espère que cette année sera une bonne annee et que j'apprendrai vite la langue particulièrement pour que les gens me comprennent et que je sois capable de m'exprimer. Mais en général ma première impression a été très bonne, j'espère finir l'année en aimant la ville.

???

Repost 0
Published by collectif Groupe 6 (Barbara) - dans Journal de voyage
commenter cet article
30 août 2007 4 30 /08 /août /2007 13:30

1. Il y a un temps où il est rouge

 

et il y a un temps où il est vert.

 
 

On peut le monter

 

on peut en tomber.

 

On peut l'embrasser

 

et s'y appuyer.

 

C'est une chose dont on a besoin souvent

 

c'est une chose qu'on utilise pour bâtir

 

c'est une chose qui s'appelle ...

 

(Mareike)


 

 

2. Qu'est que c'est un petit point bleu sur le mur? (Jonathan)

3. Qui est invisible et sent le lapin ?? (Arne)

4. Il a deux jambes mais il ne peut pas marcher (Gonzalo)

5. Il est ton meilleur ami mais peut te mordre (Gonzalo)

6. Qu'est-ce que est née grande et qui meurt petite? (Rafael)

7. Qu'est-ce qui est vert qui monte et qui descend?  (Rafael)

8. Qu'est-ce qui a deux jambes et qui ne peut pas marcher?  (Rafael) 

 

9. L'endroit où on peut la trouver est toujours froid.Cette chose dont ils font des plats chauds est vendu souvent sous-vide. Elle etait la chose principal que les barbares mangaient. Elle est une bonne source de proteine qui peut être substitué par soja. (ANDRE)

11. "Quand on s'amuse il court beaucoup et quand on s'ennuie il marche trop lentement" (Javier)

 

 

12. C'est un truc qu'on vous demande à l'entrée d'autre pays. (Rosalia)
13. C'est un bidule qui permet la sortie de l'eau.(Rosalia)
14. C'est un appareil dont la fonction est sécher les tifs.(Rosalia)
15 C'est un endroit où on peut emprunter livres.(Rosalia)
16. On leur consulte sur prédictions futures.(Rosalia)
17. On lui rapporte nos problèmes amoureux.(Rosalia)
18. On les coupe et les peint.(Rosalia)
19. On l'a pour savoir l'heure.(Rosalia)
20. On le met en route pour chauffer les aliments.(Rosalia)
21. On vous la demande pour ouvrir un compte bancaire.(Rosalia)

22. Il a deux pattes mais il ne peut pas marcher (nacho)
23. C'est quelque chose qu'on utilise pour faire le ménage. C'est au siecle dernière que ça a été inventée. Les sorcières les utilisent pour voler (nacho)

24. Quel animal est plus haut quand il est assis que quand il est debout ? (Le Minh)
25. Il  a deux  pieds dont un pied marche plus que l'autre ? (Le Minh)
26. Pourquoi les oiseaux volent vers le Sud ? (Le Minh)

 

 

LES REPONSES ? CLIQUEZ SUR COMMENTAIRES !

D'AUTRES DEVINETTES ? CLIQUEZ ICI !

Repost 0
Published by groupe n°10 - 09.2007 - dans Jeux - Devinettes
commenter cet article
7 juin 2007 4 07 /06 /juin /2007 13:21

  A propos des pronoms relatifs  (simples et composés)   

 

D'après "Le Message" de Jacques Prévert

La porte que quelqu'un a ouverte
La porte que quelqu'un a refermée
La chaise où quelqu'un s'est assis
Le chat que quelqu'un a caressé
Le fruit que quelqu'un a mordu
La lettre que quelqu'un a lue
La chaise que quelqu'un a renversée
La porte que quelqu'un a ouverte
La route où quelqu'un court encore
Le bois que quelqu'un traverse
La rivière où quelqu'un se jette
L'hôpital où quelqu'un est mort.


 

Cycle

 

La planche qu'on a traversée
La cale que quelqu'un a remplie
L'équipage que quelqu'un a choisi
Les derniers au revoirs que quelqu'un n'a pas entendus
Le vent qui n'est soufflé par personne
Les voiles que quelqu'un a soulevées
La coque que quelqu'un a construite
La mer où plusieurs se sont perdus
La destination où tout le monde est arrivé
Le port d'attache où quelqu'un est revenu

(mais qui est donc l'auteur ???)

 

L'innocence que quelqu'un a perdue

 

La vérité que quelqu'un a cherchée

 

L'amour que quelqu'un a trouvé

 

La haine qui a détruit quelqu'un

 

L'amitié que quelques uns ont partagée

 

La promesse qui a désillusionné quelqu'un

 

Les réponses que personne n'a découvertes

 

La mort qui a trouvé quelqu'un. 

 

Pablo

 

 

 

La vache qui rit,
la souris qui fait du bruit,
l'oiseau qui dit son souci,
le cochon qui fait pipi,
la mouche qui est suivie
d'une mouche qui vient de Paris,
la fille qui est jolie.

Anonyme

 

 

 

La vue que quelqu'un a contemplée

 

La brise que quelqu'un a sentie

 

La vague que quelqu'un a touchée

 

Le sable que quelqu'un a serré dans ses bras

 

Le parfum que quelqu'un a senti

 

Le soleil que quelqu'un a reçu

 

La caresse que quelqu'un a donnée

 

L'amour que quelqu'un a gardé

 

Le premier mot que quelqu'un a dit

 

Le meilleur son que quelqu'un a écouté

 

Le dernier répit que quelqu'un a eu

 

Jonathan Rivas

 

TOUS LES POEMES "A LA PREVERT" DES ETUDIANTS... ICI 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by COLLECTIF gr 10 Barbara - dans Poèmes
commenter cet article
6 juin 2007 3 06 /06 /juin /2007 15:21

  A propos des  pronoms relatifs  (simples et composés)   

Le réveil qui sonne le matin

Les premiers rayons de soleil qui entrent dans ta chambre

Le lit tu dors chaque nuit

Le lait que tu bois au petit-déjeuner

La brioche dont tu aimes l'odeur nouvellement faite

Les personnes connues que tu retrouves pendant le trajet au boulot

L'ordinateur dont tu veux l'écran tous les jours

Le cabinet de travail tu passes beaucoup d'heures

 

La fin de la journée tu retournes chez toi

 

La dernière lumière que tu éteins

 

Rosalia

 




Ma vie

Le jus que je bois,

le vin que je ne bois pas.

 

Les légumes que je mange,

 

la viande que je ne mange pas.

 

Le lit dans lequel je dors,

 

la lampe qui éclaire ma chambre,

 

la table dont j'ai besoin pour écrire.

 

 

L'histoire que je raconte,

 

les soucis que je confie,

 

la chanson que je chante

 

et qui amène mon âme à sourire.

 

Mareike

 

 

Le fruit qui est tombé de l'arbre

 

L’enfant qui l'a ramassé

 

La maladie qui s'est passée

 

Le médecin qui le soigne

 

Le remède qu'il a bu

 

La santé qu'il a reprise

 

Le sourire que l'enfant a porté

 

Le champ où il est retourné

 

Le soleil qui s'est couché

 

L’histoire qui est finie

Gonzalo

Le chat dont personne n'a besoin

 

Le chat qui a faim

 

Le chat que personne ne connaît

 

La souris que quelqu'un a vue

 

La souris que quelqu'un n'aime pas

 

La souris que quelqu'un a croquée

 

Le chat qui mange

 

Le trou où il n'y a personne

 

Le trou où il n'y a rien

 

Le trou où il y a un vide.

 

Veronika

 

L'homme qui a ouvert la porte

 

La chambre où il est entré

 

La chaise où il s'est assis

 

Les heures qui ont passé

 

La femme qui est arrivée

 

La femme dont il avait besoin

 

La chaise où elle s'est assise

 

Les mots qui ont été dits

 

La porte que quelqu'un a fermée

 

La chaise qui est restée vide

 

Rafael

 

 

 




La lettre que quelqu'un a écrite

 

Le linge que quelqu'un a lavé

 

Le restaurant où quelqu'un a mangé

 

La voiture que quelqu'un a abîmée

 

Le lac où quelqu'un s'est baigné

 

L'argent que quelqu'un a dépensé

 

Les devoirs que personne n'a faits

 

Javier

 

   Pour lire la suite des poèmes cliquez ici  
 

 

 

Repost 0
Published by COLLECTIF gr 10 Barbara - dans Poèmes
commenter cet article
6 juin 2007 3 06 /06 /juin /2007 11:00


 Le Départ

J'ai fait la fête
dans ma maison
J'ai invité mes amis
pour mon départ.
Ils ont bu beaucoup
dans ma maison
et ils me manquent
parce que je suis parti
à autre endroit qui n'est pas celui-ci.
J'ai commencé une nouvelle vie
où les choses qui sont difficiles
ne sont pas impossibles.

Mauricio 


 Le penalty

Jacques a été cassé dans la surface de réparation
et l'arbitre a sifflé: penalty!

Il a mis le ballon sur le disque,
douze ans et un coeur plein de peur,
tous les autres joueurs se sont mis derrière lui et
l'arbitre était prêt. Il a sifflé

et Jacques, la peur au ventre, courait
courait, courait, .........
il a tiré, le temps s'est arrêté........

Le ballon allait vite, vite vers la cage,
le gardien a essayé de le prendre mais il était trop tard.

Jacques a marqué et l'équipe a gagné
 c'était la victoire de tous
mais c'était sa victoire,
la plus importante pour lui.
Giulio

 

La nuit d'hier

J' étais à côté de la fenêtre
Il pleuvait
J' ai regardé les étoiles à travers la fenêtre,
Il pleuvait
J' ai pensé à elle, beaucoup,
Elle a frappé à la porte,
J' ai marché vers la porte,
J' ai ouvert la porte,
Elle m'a dit : "je t' aime"
Elle est entrée dans la maison
J'ai fermé la porte,
Le silence a augmenté peu à peu,
Elle a pleuré avec sa main sur son visage
J'ai pris ses mains,
Je lui ai demandé ce qu' elle avait?
Elle m'a dit: "rien"
Elle a lâché mes mains,
Elle a commencé à courir
Je l' ai suivi,
Elle est sortie de la maison sans rien dire,
Il pleuvait
Tout à coup elle a disparu,
Dans la nuit,
Il pleuvait
J' ai pensé: "je suis perdu, sans elle, ma vie est finie".
Il pleuvait.

TOVAR OROZCO Jorge

 

Elle était près de moi
je l'ai embrassé.
Quand j'ai vu ses beaux yeux
tout a changé.

J'ai eu l'impression qu'elle était triste
Je ne pouvais rien dire.
Elle m'a dit que tout était possible
Une larme descendait sur mon visage.

Je me suis rappellé que
la première fois que je l'ai vu
j'ai pensé que je devais entrer
en elle et dans  sa vie.

Son amour m'inspirait,sa tendresse
m'émeuvait et ses baisers me rendaient fou.

Mais, j'ai fait ce que je devais.
Je lui ai dit que je l'aimais.
Je me suis retourné et j'ai dit finalement:
"Au revoir..."

LEON PEREZ Edgar A.A.



J'étais endormi, je ne t'ai pas senti

Je me suis réveillé, tu n'étais pas là

J'ai prononcé ton nom, silence.....

Je t'ai appelé une autre fois, plus de silence...

Je me suis inquiété, j'ai pleuré,

Ton absence m'a fait mal

Ton souvenir a commencé..

Emilio et T´CHALLA

 

Pour lire la suite des poèmes cliquez ici

 




Repost 0
Published by Groupe 4 Premiers Cycles Internationaux - dans Poèmes
commenter cet article
5 juin 2007 2 05 /06 /juin /2007 17:16

  A ECOUTER : l'hymne du blog !  

La version du "Chant des partisans" (un peu notre Bella Ciao à nous, les français !) par le fameux groupe Zebda et le collectif des Motivé-e-s

 

 

Ci-dessous, la version originale avec des images d'époque !

 

  Infos sur l'histoire de cette chanson 

  Pour écouter d'autres chansons de Zebda + paroles

  Exemple de "RésistanceS" dans les pays des étudiants de l'Insa...

Repost 0
Published by barbara - dans RésistanceS
commenter cet article
4 juin 2007 1 04 /06 /juin /2007 17:43

Si j'étais Newton, je porterais un casque.

                      Si j'étais George Bush, je finirais la guerre

                           Si j'étais Edison, j'aurais peur du noir.

          Si j'étais français, je serais plus poli.
Si j'étais muet, j'aurais beaucoup plus besoin de mes bras.
                           Si j'étais un dodo, je me reproduirais plus.

Si j'étais paralysé de l'esprit, je voudrais plutôt mourir.
         Si j'étais un mot, je serais difficile à épeler.

Si j'étais un rêve, je ne me finirais jamais.

        Si j'étais sans amour, je serais très triste.

    Si j'étais un chocolat, je ferais attention aux femmes.

Si j'étais jeune, je prendrais les mêmes décisions

Si j'étais Cheong Chye, j'aurais un accent anglais californien.

     Si j'étais le "chavo del 8", je ressemblerais à Luis.

            Si j'étais George H.W. Bush, je ne laisserais pas mon fils se présenter à la présidence.

 

        Si j'étais un musicien, je composerais les meilleures partitions du monde.

Si j'allais sur la lune, je pèserais beaucoup, moins que sur la terre.

                          Si j'étais vieille, j'inventerais une formule pour vivre jusqu'à 200 ans.

               Si j'étais une souris, je me cacherais des chats.

                         Si j'étais le vent, je ferais voler tous les cerfs-volant.

                                    Si j'étais un brin d'herbe, je mourrais en hiver.

          Si nous étions des flocons de neige, nous choisirions d'atterir sur des fleurs

 

Si j'étais un riche, je m'ennuierais beaucoup.

                                             Si j'étais française, je ne grossirais jamais.

                                 Si j'étais du papier-toilette, je ne serais pas content 
                   Si j'étais Blanche Neige, je ne mangerais plus de pommes.

           Si j'étais Dieu............................je pourrais faire ce que je veux

Si j'étais pêcheur de perles....je les donnerais à ma mère
                                            Si j'étais Fidel Castro...............je mourais bientôt

                          Si j'étais Bill Clinton, je serais beaucoup plus discret.              

          Si j'étais Benjamin Franklin, mes cheveux resteraient toujours debout.

 

Si j'étais Shakesphere, je ne voudrais pas que les professeurs torturent leurs étudiants avec mes pièces.

 

 

EN COMPLEMENT : 

- L'HYPOTHESE 1 : http://www.polarfle.com/exercice/avhypo1.htm 

et L'HYPOTHESE 2 : http://www.polarfle.com/exercice/avhypo2.htm 

- lire la page de BD : Ah ! si j′étais riche… 

- chanson + exercice "si tu n'existais pas"

- chanson et clip de "Si j'étais elle" de Julien Clerc


Carla Bruni : Image extraite du clip "Si j'étais elle".

 

 

LAISSEZ VOS IDEES DE "SI J'ETAIS..." en cliquant sur "commentaires" et nous publierons les meilleures trouvailles !  

 

 

 

 

 

Repost 0

Les Étudiants De Fle De L'insa

  • : Le blog des étudiants de FLE de l'INSA-Lyon
  • : Nous sommes étudiants ingénieurs à l'INSA de LYON et nous apprenons le français ! Ce blog nous permet d'écrire en français, d'échanger nos impressions sur la France, de parler de nos pays d'origine... bref, de nous perfectionner en nous distrayant !
  • Contact


 

Les motivés de l’INSA !

Rechercher

Le blog des étudiants de FLE de l'INSA-Lyon

Archives

CHANSONS