Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 13:11

J'aime déchirer la pizza chaude, et ne pas la manger.

J'aime marcher dans les feuilles en automne.


J'aime dormir contre le mur.
J'aime le son des aliments qui tombent dans l'huile chaude.
J'aime gouter l'eau sur les fleurs après la pluie.



Je n'aime pas le bruit du clic de la souris,ça m'énèrve.
Je n'aime pas m'asseoir sur la chaise où quelqu'un est assis depuis longtemps.
Je n'aime pas attendre quelqu'un plus de cinq minutes.
Je n'aime pas quand mon doigt s'approche de mon rez,ça me rend lourde.

                         ----Fangfang

Repost 0
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 13:10

Thomas n'aime pas ...
... le bruit du froissement des serviettes en papier
... voir les lapins morts au marché de la Croix-Rousse
... surprendre l'évier plein d'assiettes, qu'il n'a pas utilisé
... la croûte du pain du restaurent de l'INSA
... l'odeur de la gomme mouillée
... ne pas comprendre une blague

Thomas aime ...
... quand il pleut et que les gouttes d'eau froide glissent sur la joue

... passer les doigts dans les cheveux ondulés

... quand les feuilles des arbres bougent avec le vent le matin

... ècouter un solo de piano et après du reggae le dimanche matin

... écraser le papier-bulle avec les doigts

... lire au pied d'un arbre iluminée par le soleil

... les musique triste des jeux video

... collectioner les tickets de cinèma

 

 

Repost 0
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 13:09
J'aime:
- conduire une vielle voiture avec la musique trés forte (Volkswagen preferé)
- rester une journée complêtement deshabillé
- être ailleurs avec toutes mes affaires dans un sac à dos
- la melodie du silence
- les choses auditives ou visuelles qui sont repetitive (montre, horloge, screensaver, riviere)

Je n'aime pas:
- les couvertures françaises et les traversins desagréables
- tomber dans les pommes quand j'ai trop bu - et le lendemain ne savoir plus ce que j'ai fait
- le goût de l'anis
- quand qn. repond qux questions par monosyllables
- être dans un village oû on ne peut plus partir (par example: être isolé dans un village en Auriche entre deux monts)
- le bruit des beaucoup des chûtes d'eau

Repost 0
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 13:08

J'aime:
-Porter des chaussures ouvertes;
-Quand quelqu'un touche mes cheveux;
-Le goût des oranges un peu vertes;
-Regarder mes veilles photos;

-Ecrire mon nom;
-Regarder l'heure;
-Chanter avec la musique quand je suis seule;
-Faire craquer mes articulations;
-Manger du pop corn au cinéma;
-Ecraser le papier bulle avec les doigts.

Je n'aime pas:
-Manger des pâtes en face de personnes importantes;
-Rougir;
-Quand le vent soufle dans mes cheveux;
-Dormir en écoutant le bruit de l'horloge;
-Me lever quand le ciel est gris;
-Avoir les pieds froids;
-Les maisons  très colorées à l'intérieur;
-Quand quelqu'un me touche avec le doigt;
-Regarder un film d'horreur seule;
-Sortir sans porter de boucles d'oreilles;

-Le bruit de mon réveil.

Repost 0
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 13:08

J'aime:
- faire du vélo plus vite que les voitures dans la circulation
- être trés mouillé quand il pleut
- rencontre les vieux amis par hasard
- jouer avec les légos de mon petit cousin
- rentrer chez moi quand le soleil se lève
- les penguins qui danse

Je n'aime pas:
- dormir quand il fait chaud
- les petits haut-parleurs sur un ordinateur portable
- m'asseoir dans un autobus plein
- prendre les taxis
- porter de nouvelles chaussures

Repost 0
Published by BAYLISS Ray - dans Ecrits divers
commenter cet article
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 13:07

Voici, il y a un specimen de "l'Homo sapiens" qui habite dans l'environnement qui est "l'Université". L'etudiant d'échange qui s'apelle "Nicolas Trillos". Ce specimen a captivé notre attention par sa manière unique de vivre dans l'écosystème universitaire.

D'abord, il présente une forme particulière pour chasser sa nourriture. Quand il va à l'endroit traditionnel des étudiants pour achéter de la nourriture (qui s'apelle "supermarche"), à la différence de ses copains, il va tout droit au rayon des "nouilles instantanées". Mais, comme la majorité des "Homo Sapiens" masculins, il va certainment au rayon des alcools. Il a aussi une différence avec les autres étudiants quand il se procure les autres nécessités de sa vie (comme les vêtements), parce qu'il va directment chasser dans les magasins où on peut trouver des B.D. sauvages.

Le specimen présente en plus d'autres qualités intéressantes, certaines qui vont contre de sa santé. Comme la détestation qu'il a pour la crème solaire (il a souvent des coups de soleil) et l'habitude de se coucher tard pour voir les dessins animés sur l'internet.

C'est tout aujourd'hui pour notre documentaire, mais nous continuons à étudier cet exemplaire bizarre d' "Homo Sapiens" pour voir s'il peut survivre à l'écosystème de l'université...

Repost 0
Published by barbara - dans Ecrits divers
commenter cet article
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 14:25

 

Les lauréats :

félicitations de toute l'équipe  !!

 

Premier prix : Adriana RADU, Roumanie

(eurinsa première année)



                        Autre monde

 

J’avais essayé d’imaginer combien de temps était passé. Trop. C’était encore obscur.  Aucun repère dans ce monde, ce lieu, ce rien infini…

J’aimais la mer avec ses blues vagues, ces mouettes, le sable. Que mer ? Ici il n’y avait que des pierres, de la poussière et le silence, un silence pérenne qui me tape sur les nerves, qui déclenche une telle agitation dans ma tête que je sens comme mon cerveau se transforme dans des morceaux de matière grise qui bouge, qui tourne, qui se cache.

Autour, il n’y avait rien. Il n’y avait que moi, avec mes pensées et ma conscience. J’ai désiré depuis toujours d’arrêter le temps, de courir de tous ce qu’il est terrestre et mortel.

J’aimais la forêt. J’avais l’habitude de faire des longues randonnes dans des petits chemins que je ne connaissais pas. J’aimais écouter les cigales avec leurs contes et rêver sous le clair de lune…Que lune ? Il n’y avait pas de lune, peut-être clair de terre ? Que terre ? Je sentais comme un capteur me prenait, petit à petit, toute l’énergie. Si je pouvais avec un seul clic de m’échapper de ce monde et trouver l’autre, compatible  avec mon esprit.

J’ai ouvert les yeux et pour une seconde, j’ai eu l’impression que j’étais ailleurs, que j’entendais les cigales, petits insectes qui pleurent… Le génome humain est bien complexe, n’est ce pas ? Les liaisons entre cellules pour capter, pour interpréter  et pour faire passer l’information. Un autre monde, à l’intérieur.

J’aimais le ciel, empire d’azur qui ouvre ses bras pour accueillir tous les brillants étoiles.

J’ai fermé les yeux et tous les images colorés, le mouvement, la vie qui étaient englobés dans ma vision, m’ont donné l’espoir que peut-être,   dans ce monde, demain il existera aussi un soleil.

 

 

 


 

 

Deuxième prix : Ainhoa BENGOETXEA IRIONDO, Pays Basque espagnol (programme erasmus)

 

 

DÉJÀ AILLEURS

 

On sait que rien n'est pérenne,

 

mais des fois on l’oublie.

 

Une horloge, un portable, le courriel,

 

Tic-tac, beep, clic,

 

règnent sur  notre vie.

 

En quoi on est transformés,

 

dans notre monde stressé ?

 

Il n’y a que des génomes humains

 

et des réseaux de capteurs ?

 

Dans ce cas, je veux pas être ingénieur.

 

Ce n’est pas compatible,

 

avec ma vision de la vie.

 

Je désire un jour, un regard, un sourire,

 

mais là, mon coeur, mon petit clair de terre,

 

tout d’un coup, t’es déjà ailleurs.

 

 


 

Troisième prix : Caio Alexandre FUJIWARA, Brésil

(amérinsa première année)

 

 

Ailleurs au Brésil
          Où la mer
          tranquille et
pérenne
          suit son chemin
          avec le silence du matin,



          Le guerrier de l'INSA
          toujours prêt à transfomer,
          avec un fantastique clic,
          une solution impossible
          en une vision compatible.



          Est-il parfait?
          Non, il est juste,
          un homme capteur d'idées,
          qui malgré son génome imparfait
          essaie de désirer
          la plus grande paix
          Dans le clair de terre.




LES AUTRES TEXTES AUTOUR DES 10 MOTS 2009

 

 

L'homme est une espèce très rare,
comme un terrestre qui ne peut pas voir le clair de terre,
il veut toujours se voir dans l'ensemble,
avec un clic, photographier sa complexité,
retrouver son équilibre dans le monde,
mais comme ce n'est pas possible,
il est en pérenne recherche de quelque chose
qu'il ne peut pas obtenir.

 
Désirer fait partie de son génome,
il cherche toujours à se transformer,
à se rendre compatible avec des situations,
à se trouver toujours ailleurs,
mais comme ça, il ne se rend pas compte que
par ici, le clair de lune est magnifique.

 
Il devrait se rendre capteur
des choses plus petites et plus spéciales
de la vie de tous les jours.


Ainsi, la vision loin du bonheur
peut devenir  une réalité.

 

 

 

"Combien je désirais être un capteur, de façon à ce que tous mes génomes réussissent à se transformer en quelque chose de différent, d'étrange, en poudre d'étoile par exemple...


Ainsi, avec un clic, je pourrais aller ailleurs, loin de tout ce
 bruit, capter l'air de la lune et sa lumière. 


Je me vois, en une vision compatible avec mon âme, danser au
 clair de terre, dans un rêve distant mais pérenne..."

 

 

 

Imaginez si, avec un clic, on pouvait changer les génomes des deux personnes et les rendre compatible. 


Imaginez un monde où toute personne qui a besoin d'une greffe n'aurait
  pas de problème. On pourrait transformer quelques jours de douleur en une vie pleine de joie et d'émotions. Quelqu'un pourrait dire que ce n'est qu'un rêve,  une vision, pourtant, désirer tellement quelque chose, est parfois la seule façon de l'obtenir. En effet rêver nous permet de réunir l'ici et l'ailleurs, de couper la liaison entre espace et temps ; un rêve ne nous abandonne  jamais et  ainsi devient la raison pérenne de nos actes et de nos pensées. Un rêve  les yeux ouverts  où on ne dort pas, où on est capteur d'images et de musiques; pour un rêve on est capable d'aller sur la lune juste pour voir un clair de terre même si on sait qu’ après la chute est douloureuse. Malheureusement parfois le bon sens nous oblige à revenir à la pâle réalité et à oublier les rêves dans un tiroir.



Insomnie


         J’aimerais….

Courir ailleurs,

Voler, avec un seul clic et…

Rester pérenne dans un coin

De l’univers.

 

J’aimerais…

Gésir sous le clair de terre,

Pour toujours,

Imaginer comme le génome bouge,

Se transforme, disparait,

Sentir que le capteur m’attrape

Et me dissolve…

 

Désirer  trouver un rien

Compatible avec le mien,

Maintenir ma vision

A travers le temps et l’espace.



 

L

a plus belle langue qui est également parlée ailleurs

A

 travers les siècles elle conserve sa pureté et reste pérenne

N

’importe qui peut la parler, malgré leur nationalité, leur couleur, leur  génome…

G

randement compatible avec quel que soit le capteur

 

U

ne langue prise pour la vision de l’amour, des sentiments

E

lle est un clair de terre pour les millions qui la parlent et l’adorent

F

ière toujours de transformer l’état d’esprit de ceux qui l’écoutent

 

R

ue à suivre pour la liberté, l’égalité, la fraternité

A

vec un clic elle est accessible pour tous

N

ouveaux êtres apprennent cette vieille langue qui ne meurt jamais

Ç

a donne envie qu’elle fasse partie de  nos vies

A

ttachée à l’humanité depuis toujours en l’améliorant

I

nvestissons pour  la conserver, elle est vitale :

S

implement désirer la parler, l’ écrire, la lire, l’ entendre

E

lle est géante,  joyeuse, inégalable : la langue française !

 

 

 

Quel vol...

 

        Tu n’as jamais volé ?

        Tu te trompes, mon petit…

  

        Clic. La vie est une illusion vécue avec la conscience et la raison

        Clic. Je sens, je tremble, j’ai peur, je ris, je suis

        Clic. Le génome est défini et inchangeable …seulement le hasard nous tourne et nous porte

        Clic. Aucune différence. Même vision, mêmes idées, mêmes pensées, le même mouvement d’inertie partout, pour toujours

        Clic. On désire s’évader,  s’éparpiller, se transformer dans des particules et  se disperser parmi des grains de poussière

        Clic. La vie est un capteur d’énergie, tu dis…

        Clic. Immobilisé, d’ailleurs, entre le clair de terre et les autres…autre quoi ?

        Clic. Le temps et l’espace… sont compatibles dans ce vol pérenne.

 

 

 

Qu'est-ce que l'on fait maintenant?

 

On sait que la planète souffre depuis longtemps à cause de nos actes, soit la pollution soit l'abus de l'utilisation de ressources naturelles. En effet, notre façon de vie n'est plus compatible avec celle que notre planète peut nous offrir.

 

Bien sûr on sait que la Terre se transforme. On sait aussi que cela pourrait poser des problèmes, mais on ne sait pas comment ce changement aura lieu... en fait on ne le sait pas du tout! Plusieurs prévisions ont été élaborées en utilisant diverses hypothèses, mais on n'arrive pas à une conclusion. Les modèles disent: la couche d'ozone est déchirée; les glaçons polaires deviennent de l'eau liquide; les océans montent; l'effet de serre augmente; les indices de d'UV sont très hauts. Comme ça on risque de ne plus transmettre notre génome, on se risque à devenir une espèce en voie d'extinction. 

 

Qu'est-ce que l'on fait donc? Changer cette situation est difficile... Il ne s'agit pas d'un simple dispositif qui après un clic se met en marche. Cela dépend énormément de nos habitudes. Il faudrait donc réinventer notre manière de vivre, éclairer notre vision. C'est à dire que l'on doit être plus ouverts à des nouvelles idées.

 

La plupart de nos problèmes sont issus de l'exploitation énergétique. L'humanité a besoin d'énergie pour se développer, par contre le prix qu'on paye est très élevé à cause de la pollution gérée par notre matrice énergétique, basée surtout en usines nucléaires et thermiques. Il y a plusieurs autres sources mais que, malgré sa propreté, elles sont encore trop chères. Par exemple les capteurs solaires, qui utilisent l'énergie que le Soleil nous offre gratuitement tous les jours.   

 

Enfin, on vivait dans une planète pérenne et durable, mais on a tout changé... Si on désire que nos enfants puissent regarder le clair de ciel sur la Lune tel que l'on le voit à l'heure actuelle, on doit déjà pour cela penser à résoudre les problèmes d'aujourd'hui. Dans le cas contraire, ça serait mieux que l'on parte ailleurs. Mars... pourquoi pas?    



 

 

Marie rentre dans sa chambre. Fatiguée, elle jette ses choses dans un coin, et se lance sur son lit. Encore une discussion avec son père ! Ton style de vie n'est pas COMPATIBLE avec quelqu'un qui veut avoir du succès dans le futur, lui dit-il. Tu dois faire quelque chose utile avec ta vie, arrêter de simplement penser à  t'amuser. Marie se tourne sur son lit.

 Il ne me comprend pas, elle pense. J'étudie beaucoup, et j'ai de bonnes notes à l'école. Ce n'est pas déjà se préparer pour son futur ? En plus, j'ai de grands projets. Ah oui, je vais montrer à mon père, comment je peux réussir. Marie se tourne encore une fois, et commence à rêver avec toutes les grandes choses qu'elle pourrait faire.


Vous voyez, Marie se considère  être une personne avec une VISION, une
capacité pour TRANSFORMER le monde. Pour commencer, elle va habiter AILLEURS, loin de son "CAPTEUR". Bon, peut-être capteur est un peu exagéré. Elle aime son père, en fait. Mais on continue. Pour habiter ailleurs, elle doit d'abord gagner de l’argent, devenir riche ! Fameuse aussi ! Peut-être elle va devenir une scientifique, et trouver tous les secrets du GENOME. Comme ça, elle pourrait trouver des solutions pour beaucoup de maladies. Cela changerait certainement  le monde. Et elle deviendrait célèbre, bien sûr.


Marie ouvre ses yeux, et se lève. Oui, c'est un bon plan. Mais elle a encore
  15 ans ! Ce n’est pas normal DESIRER s'amuser quand on est jeune ? La jeunesse n'est pas PERENNE, pourquoi son père ne comprend pas ? Marie éteint les lumières, et allume son ordi. Comme le CLAIR DE TERRE sur la lune, l'écran illumine la chambre. Marie s'assoit et avec un CLIC de la souris, elle ouvre Facebook. Oui, elle a beaucoup de plans. Mais pour le moment, c'est bien de profiter de sa jeunesse.

 

 

 

 

Candice et Incube

Connues sont les aventures de Candide, le valeureux optimiste. Étonnamment, presque personne n’a jamais entendu qu’il avait une petite-fille qui lui ressemblait beaucoup. Cette jeune fille, nommée Candice, habitait à l’époque dans le fameux château du baron de Thunder-ten-tronckh. Elle adorait la Westphalie et elle ne voulait aller nulle part ailleurs.

Un jour, le printemps venait de commencer et le soleil brillait, Candice prenait avantage du bon temps comme un capteur de soleil. Malheureusement, ce jour-là finissait en queue de poisson pour notre pauvre innocente : elle avait été enlevée et violée. Désormais, elle flânait  dans la cave de Fritz, à un endroit qu’elle ne connaissait pas. Le temps passait et comme Candice n’avait jamais quitté son nouveau domicile, elle avait du mal à déterminer où elle se trouvait. Étant bien renseignée par son grand-père, l’illustre optimiste westphalien, Candice savait qu’elle habitait dans le meilleur des mondes possibles. Elle était sûre que ceci était vrai pour la Westphalie, mais elle se doutait qu’elle avait quitté ce pays qu’elle aimait tant.

Malgré ses bons génomes, Candice devenait plutôt triste. Sa nature optimiste se transformait de plus en plus en un moral malheureux. Du fait qu’il n’y avait rien d’autre à faire, elle réfléchissait abondamment à sa situation désavantageuse. Elle désirait avoir la possibilité de consulter son grand-père, de lui demander si elle se trouvait toujours dans le meilleur des mondes possibles.

Soudain, il a fait clic dans sa tête et Candice se rappelait de son éducation prééminente dans le domaine de la métaphysico-théologo-cosmolonigologie : Elle savait que si un objet A et un objet B sont identiques, on ne trouve pas de différences entre eux. Puisque cette règle était compatible en toute situation, son application était évidente pour Candice. Comparant le splendide château du baron de Thunder-ten-tronckh avec la cave patibulaire de Fritz, les désaccords entre les deux endroits crevait les yeux facilement. Finalement, Candice était sûr qu’elle ne demeurait plus en bien-aimée Westphalie. 

Le sentiment d'abandon décuplait en Candice, ses vieux souvenirs de sa chère patrie s'estompaient et elle distançait le zénith de sa beauté. Innombrable sont les essais de Fritz d’assurer la survie de l’humanité. En dépit de tout, Candice restait pérenne et sa vision de pouvoir retourner  en Westphalie un jour n’expirait pas. Après une fréquentation expérimentée de son hôte, Candice a perdu connaissance et se retournait dans son lit sans arrêt. Un champ de lumière se répandait sur le sol, attirant toute son attention. Notre démunie Candice était humée dans le clair de terre. Pensant qu’elle serait déjà morte, elle rassemblait son courage et ouvrait ses yeux : elle était dans son lit à baldaquin, baignée de sueur de la tête aux pieds.

 

 

 

        C'est l'histoire du petit Albert, un enfant tranquille et respectueux, mais en même temps un génie qui n'a jamais arrêté de nous impressionner par sa vision.

        A 10 ans, petit Albert n'est pas comme les autres enfants qui jouent avec des jouets, mais il aime jouer avec des appareils électroniques, se renseigner sur leur utilisation, et aussi lire tout le temps des nouveautés dans le domaine scientifique.

        Ce petit génie est devenu célèbre le jour où,  en essayant de mettre en marche son nouveau capteur solaire, il a observé projeté sur la Lune un magnifique clair de Terre. Et à ce moment-là  il a eu  l'idée qui a changé la vie des scientifiques : transformer le génome humain, afin qu'il soit capable de voyager et de vivre ailleurs, comme sur la Lune ou sur une autre planète, sans l'aide de très grandes et très lourdes machines.

        Il a commencé à faire de petits théorèmes, à se renseigner sur ce thème, mais au fur et a mesure qu'il avançait il se rendait compte que ce n'était pas réalisable avec un seul clic. Mais parce qu'il désirait vraiment réaliser ce projet, il s'était promis qu'il allait le faire qu'importe ce qui arriverait. Et ici c'est le début de son travail pérenne de rendre l'homme compatible avec la vie dans l'espace....

 

 

 

 

 

Hola, sóc en Clic!

L’internet.

Actuellement la vision qu’ on a à propos de la science et de la technologie est très vaste, aujourd’hui, on peut voir un enfant jouant sur l’ordinateur, il y a  une cinquantaine d’années nos parents ou nos grands-parents étaient aveugles face à tous les grands changements qui avaient lieu tous les jours.   À cette époque- là les chercheurs et les scientifiques passaient des  journées entières avant d’arriver à comprendre le fonctionnement d’une machine qui faisait la moitié d’un champ de football. Maintenant il suffit de faire un clic dans l’option  « chercher » pour arriver à des sites auxquels on n’avait jamais  pensé.

L’internet est  la source d’information  la plus grande du monde, dans laquelle on peut trouver des choses dans tous les domaines : musique, documents, livres, films, et d’autres  qu’on ne peut pas trouver  ailleurs), cet outil est très important dans la vie courante.  L’internet  comme les  avancées technologiques et scientifiques ont pu transformer  des idées qui avant étaient des rêves.

L’internet a été le clair de terre qui a énormément marqué nos vies et a transformé la façon de vivre, il  suffit de  désirer  faire quelque chose. Par exemple, si ton professeur  te donne un travail sur le thème du génome, l’unique chose qui te reste à faire est de trouver un ordinateur ouvrir une fenêtre de n’importe quel navigateur et faire un clic pour démarrer la recherche.

Mais cet outil nécessaire pour l’humanité a aussi de petits défauts, parfois il est difficile de trouver certaines informations ou  des informations fiables. Quand on cherche des programmes ou des jeux vidéos sur l’internet, il est très embêtant de ne pas trouver le programme qui soit compatible avec son ordinateur. Mais l’inconvénient  le plus important est que l’internet nous a rendus  un peu plus fainéants, maintenant on ne cherche plus dans des livres ni dans des revues scientifiques, on ne lit pas les journaux, on veut tout  trouver sur l’internet.

Pour conclure je peux dire que ce merveilleux et pérenne outil est devenu une arme à double tranchant, puisque, bien que l’on puisse voir l’évolution du monde sur un petit écran  et que l’ on puisse être au courant de tout ce qui se passe dans le monde, la vie de l’homme avec l’internet est devenue un peu ennuyeuse car on reste assis dans son bureau devant son ordinateur sans savoir qu’il existe un monde entier ailleurs , hors de nos bureaux !

 

 

 

 

 

Suicide écologique… instinct animal de l’homme ?

Depuis quelques années, on entend parler de plus en plus du développement durable, de l’écologie, et des différents concepts associés à la conservation de la planète. Et quand on regarde et  que l’ on constate les effets de notre esprit anti-écologique, on peut voir pourquoi ce type de sujets  est  devenu l’un des majeurs capteurs d’attention de nos jours. Au moins dans mon pays d’origine, le Mexique, ces résultats n’ont pas été très agréables.

Quand je me souviens de mon enfance, je n’arrive qu’à me rappeler de deux  ou trois catastrophes climatiques. Peut- être que c’est dû au fait que je ne prêtais pas autant d’attention que maintenant à ce type de problématiques mais, depuis 5 ans à peu près, la liste des catastrophes que je peux énumérer est tellement longue, que je ne crois pas que ce soit normal. Seulement au Mexique, on a déjà eu trois ouragans de catégorie 5  en 3 ans et, selon les médias, ce type de choses est insolite. Ailleurs, les effets sont aussi terrifiants. Car la température moyenne de la Terre a déjà augmenté  d’au moins 0,5ºC, le niveau des océans a commencé à augmenter et en conséquence, quelques îles ont commencé á disparaître.

Et même avec toute cette évidence en main, il y a encore beaucoup de monde qui ne croit pas que ce que l’on fait peut affecter notre forme de vie. Beaucoup d’industries du monde entier se refusent à changer leurs méthodes de production qui endommagent  de manière sévère  l’environnement.  Et je me demande alors, -Qu’est-ce qu’il faut faire, ou, qu’est-ce qu’il faut qui se passe pour faire un clic dans notre mentalité et changer notre attitude pour qu’on puisse sauver notre planète? A quoi ça va nous servir à l’avenir tout l’argent du monde pour restituer tout ce qu’on a pris de la planète ? Je veux savoir comment l’argent  peut acheter de nouveau les plantes, les animaux et la fertilité de la terre perdus  grâce à nous ?

Ces types d’attitudes me font me rappeler au  comportement de  suicide des animaux comme les  baleines ou les mantes religieuses. Les mantes mâles savent que, une fois qu’ils s’accouplent, ils seront dévorés par la femme. Dans le cas des baleines, on ne sait pas jusqu'à maintenant, quel est le facteur qui encourage les baleines à s’échouer sue  la plage pour se suicider. Il me semble que nous aussi, on est en train de jouer ce même rôle. Pourquoi si on est si intelligents, on ne peut pas arrêter notre comportement destructif ? Est-ce que, comme pour les animaux, cette façon d’agir fait partie de notre génome et que, par conséquent on ne peut que regarder comment  on s’approche de notre inexorable fin ?

Moi, je crois que l’on peut changer, mais que ça ne sera guère facile. Pour changer il  faudra transformer notre vision de la vie et notre vision du monde et trouver une nouveau mode de vie entièrement compatible avec l’environnement. Pas de voir la planète comme une source d’extraction de ressources, mais comme l’unique maison de l’humanité, comme une entité vivante qui comme nous, ne peut rester  pérenne en face des

constants échecs. Mais le plus important que cela, pour changer, il faudra désirer changer. Et ne pas seulement désirer comme quand on désire des choses futiles et banales, mais désirer avec tout notre cœur, désirer  et être préparé pour faire tout pour que ce rêve devienne une belle réalité. Parce que, en fin de compte, ce sera nous les seuls qui pourrons faire quelque chose, et soit on sera un clair de terre qui allumera notre planète de vie encore une fois, soit on se détruira en obéissant à notre péremptoire instinct animal… A nous de jouer !!!

 

 

Je suis ailleurs,
je me trouve loin du monde et de ma terre,
je suis seul, je ne trouve personne,
quelqu'un qui soit compatible avec moi...
Tout  ce qui est autour de moi est différent,
je cherche quelque chose..

 


Je voudrais connaitre tous les génomes humains,
mais c'est très difficile.
Je suis un capteur, j'ai entendu un "clic"
c'est dans ma tête...
c'est la seule chose que j'entends dans cet endroit
c'est la représentation de ce que je désire...
c'est une pérenne recherche de la vie..
et je voudrais être où tout est parfait pour moi..
c'est là ma terre...je la vois..

 


je ne peux plus être ailleurs,
je dois retourner où tout a commencé..
Voilà...c'est une vision...c'est un clair de terre!
je l'ai trouvée...tout se transforme..
c'est mon bonheur...

 

 

Repost 0
Published by collectif - dans LES 10 MOTS
commenter cet article
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 09:54

  

Sommaire 


  1.Qu’est-ce que l’intelligence ?

  2.La théorie des intelligences multiples (IM)

  3.Est-ce que l’intelligence est innée ou acquise ?

  4.Comment fonctionne l’intelligence ?

  5.Peut-on améliorer le QI des enfants ? 

  6.Beaucoup de parents veulent faire passer des tests de QI à leurs enfants mais……

  7.Des drogues pour augmenter l’intelligence : les « smart drugs » existent-elles ?

 

  8.Sommes-nous de plus en plus intelligents ? 

  9.Amusez vous

 

1. Qu’est-ce que l’intelligence ?

(résumé par Pengfei GONG)

 

En 1904, Charles Spearmen , un Anglais, déclare que l’intelligence générale peut être mesurée.

 

En 1905, Alfred Binet, crée un célèbre test de QI (quotient intellectuel).

 

D’après certains chercheurs, l’intelligence est définie par l’intelligence fluide (les aptitudes) et l’intelligence cristallisée (les expériences).

 

Dans les années 2000 Robert Sternberg a établi une théorie selon laquelle il existe trois formes d’intelligence (intelligence analytique, créative et pratique).

 

Enfin, récemment Howard Gardner propose une théorie avec huit types d’intelligence. (voir l’article ci-dessous de Yachen et Thierry)

 

2. La théorie des intelligences multiples (IM)

(résumé par Huang Yachen et Chen Chiyuan/Thierry)

 

Howard Gardner, professeur à la Harvard Graduate school of Education, a établi la théorie des intelligences multiples il y a 25 ans. En étudiant et examinant des enfants dans différentes conditions, il a décrit huit types d’intelligence et il en étudie une neuvième en ce moment : l’intelligence existentielle.

Chaque type d’intelligence est défini par des critères précis.

 

Nous possédons tous ces huit intelligences à la naissance. Mais ce n’est pas comme une empreinte digitale immuable : l’intelligence est modifiable, elle va plus ou moins évoluer au cours du développement et former notre profil d’intelligence unique. Il dépend de notre hérédité et de notre expérience. Par exemple, « on a observé que les chauffeurs de taxi ont un hippocampe (partie du cerveau) plus développé car ils mémorisent le plan de la ville ». Autre exemple : les grands pianistes ont la zone du cortex moteur correspondant aux doigts plus importante !

 

Les psychomotriciens, qui voudraient évaluer simplement l’intelligence, s’opposent à cette théorie et voudrait un test simple. Mais ce n’est pas possible car on ne peut pas tester l’intelligence en répondant oui ou non.

Par exemple, pour mesurer l’intelligence spatiale, il faut se déplacer. Pour l’intelligence kinésthésique, il faut apprendre et reproduire une danse….

Gardner a créé des environnements d’évaluation pour les petits enfants et a participé à un parc à thème au Danemark « explorama » qui fonctionne autour des intelligences multiples.

 

L'intelligence langagière

L'intelligence logico-mathématique

L'intelligence musicale

L'intelligence kinesthésique

L'intelligence spatiale

L'intelligence interpersonnelle

L'intelligence intrapersonnelle

 

L'intelligence naturaliste

L'intelligence existentielle

 

Lien des 8 types d'intelligences

 

 

3. Est-ce que l’intelligence est innée ou acquise ?

(résumé par PHAM Duc Khoa)

Pour résoudre cette question, un professeur de psychologie de l’Université de Virginie a fait ses recherches sur  l’intelligence des jumeaux. Dans les années 1990, il a montré que les scores de QI des homozygotes (vrais jumeaux, au même génotype) étaient davantage similaires que ceux des jumeaux hétérozygotes (génotypes différents).
Mais il a soulevé un problème : toutes ces études ont été faites sur des familles de classe moyenne, alors il a fait des recherches dans les familles pauvres. En 2003, ses résultats ont été une surprise : dans les familles pauvres, les QI des enfants homozygotes varient autant que s’ils étaient faux jumeaux !
Finalement, les scientifiques concluent que l’argent est un facteur important qui peut permettre aux parents de libérer du temps, de l’argent et des moyens pour stimuler les enfants mentalement.
Une autre étude a montré que le QI des enfants adoptés était plus proche de celui des parents biologiques ! Mais des chercheurs ont montré que l’environnement familial affectait aussi le QI  de ces enfants.

 

 

4. Comment fonctionne l’intelligence ? « Le néocortex frontal ne fait pas tout »

(résumé par Heng ZHONG)


 

Certaines personnes pensaient qu’il existait une zone cérébrale unique dédiée à l’intelligence. Mais certains scientifiques ne sont pas d'accord. Ils disent que l'intelligence est le produit de la connexion entre le lobe frontal (qui planifie et pense) et le lobe pariétal (qui intègre les informations sensorielles) et c’est la vitesse de transmission d’informations entre ces régions qui est très importante pour l’intelligence.

Pour savoir pourquoi l’intelligence de chaque personne est différente, les scientifiques ont utilisé la technique du Pet-Scan pour étudier comment un sucre radioactif est consommé par notre cerveau. Finalement, on constate que certaines zones sont plus activées que d’autres. Mais plus les zones sont activées, moins le résultat au problème est bon. Donc les meilleurs cerveaux sont les plus économes et efficaces.

 

 


5. Peut-on améliorer le QI des enfants ?

(résumé par PHAM Thi Thu Ha)

 

Voici d’autres exemples pour montrer que l’environnement est très important pour développer les potentialités de l’enfant.

Crais T. Ramey, de l’université de Georgetown à Washington, a présenté les résultats d’un grand essai randomisé d’intervention précoce chez les enfants depuis la naissance : il a comparé des enfants ayant eu les mêmes conditions d’alimentation et de santé mais certains ont suivi des activités préscolaires, les autres non. Il a comparé les résultats à l’âge de 4 ans, 15 ans et 21 ans.

D’après le résultat les enfants qui avaient régulièrement bénéficié d’activités préscolaires quand ils étaient petits ont obtenu des score de QI plus élevés que la moyenne. Ils ont aussi plus souvent un travail à plein temps, ils consomment moins de drogue et font moins de dépression.

 

 

6. Beaucoup de parents veulent faire passer des tests de QI à leurs enfants mais……

(résumé par Huang Chaoxiong/Lu chao/Shi Tan)

 

 

On peut réaliser des tests de QI sur Internet mais on ne peut rien voir avec ces évaluations que l’on peut finir en 30 minutes. Voir par exemple : http://www.mon-qi.com/

En réalité, le vrai test de QI (Wechsler) comporte 10 unités d’exercices. Il s’accomplit en plusieurs heures et parfois plusieurs jours. Et les enfants passent le Wechsler Intelligence Scale for Children (WISC).

Le «surdon» correspond à un QI supérieur à 130, mais seulement 2,2 % de la population est surdouée. Pourquoi les évaluations de QI sont très populaires ? Parce que les parents désirent savoir si leur enfant est « surdoué ».

Voici est un exercice dans le test de QI : la construction avec des cubes. Dans cet exercice, le psychologue montre un modèle de construction à reproduire et déclenche le chronomètre. Cet exercice mesure la vitesse visiomotrice et la capacité d’analyse de l’espace.

Ce test est très codifié et correspond à un protocole strict.

 






Petit historique des tests de QI

En 1905, le français Alfred Binet, utilise les recherches de l’Anglais, Charles Spearman et considère que : « à chaque âge correspond un nombre de tâches réussies dans le domaine verbal, mathématiques » etc. On divise l’âge mental par l’âge réel et on multiplie par cent : c’est le QI.

Vers 1940, l’Américain Wechsler préfère classer l’individu « selon ses performances par rapport à une population du même âge. 100 devient la moyenne de la population d’un âge donné ».

Mais dans les années 1990, l’Américain Gardner reproche à ce test de ne mesurer que les facultés intellectuelles nécessaires à la scolarité. En France, on préfère actuellement donner quatre indices différents.
 

Voici un exemple : les enfants peuvent avoir un talent dans un domaine mais de l’immaturité dans les autres domaines. Martin, un petit garçon de 5 ans, a une très bonne intelligence verbale, il est amené par ses parents pour faire la classe de CP (première classe de l’école primaire, à 6 ans habituellement). On a constaté qu'il avait bien un niveau très supérieur à la moyenne pour les tâches verbales, mais il n'avait pas un bon résultat pour la « vitesse de traitement »

Depuis 2005, le QI est critiqué par une pétition sur internet signée par des psychologues parce que la note est seulement une partie de tout le système d’évaluation.

Les psychologues refusent les demandes d’évaluer l’intelligence car ils ne veulent pas que l’enfant ait une étiquette sur le front « surdoué » ou « idiot » et ils ne donnent jamais de résultat chiffré.

 

 

7. Des drogues pour augmenter l’intelligence : les « smart drugs » existent-elles ?

(résumé de LE Thanh Tung)


On admet qu’il n’existe pas  de drogues pour augmenter l’intelligence. Pourtant, plusieurs médicaments sont développés pour traiter des pathologies. Pour maintenir le facteur g (facteur général) à un niveau performant, aujourd’hui, on prend du café, on fume, et on prend des boosters. Le modafinil par exemple, augmente le niveau d’alerte, la mémoire, la concentration. Ces médicaments sont utilisés pour l’armée, les professions à risques, les étudiants etc Mais ils ont des effets secondaires (les mauvais effets) qui sont nombreux et sérieux. Par ailleurs, l’intelligence n’est pas du tout augmentée.

 

 

8. Sommes-nous de plus en plus intelligents ?

(résumé par VU Huan)

 

Un long travail de recherche, effectué par James Flynn (Nouvelle-Zélande), a montré un gain de trois points de QI tous les dix ans pour les générations dans les pays industrialisés. Le phénomène est peut-être dû à l’amélioration de l’alimentation et/ou de l’éducation. Mais en réalité, cet effet reculerait. Après les tests passés par des jeunes Danois en 1988,1998 et 2004, les résultats des recrues en 1988 supérieurs à ceux en 1988, en revanche, les recrues en 2004 ont un score inférieur à ceux de 1998. Les résultats avaient augmenté de deux points entre 1988 et 1988 mais ils ont baissé entre 1998 et 2004. On observe ce même effet en Norvège.
D’après Teasdale et Owen, ce recul provient peut-être du changement du système éducatif danois. D’autre part, l’intégration des immigrés a donné une diminution de l’effet Flynn car il faut attendre la deuxième génération pour obtenir les mêmes résultats que les Danois d’origine. Enfin, on a constaté que le QI augmente dans les pays en voie de développement, c’est-à-dire à dire que la différence de QI entre les pays pauvres et riches commence à diminuer.

 

9. Amusez vous

1-/ Test de la danseuse

Et vous, ça tourne dans quel sens ???
ça marche vraiment... si vous ne la voyez que dans un sens, concentrez vous un peu, attendez quelques instants et elle va changer de sens. C'est plutôt marrant comme expérience.
http://www.sebatv.com/cerveau-gauche-ou-droit-test-de-la-danseuse/

 

Explication

Si vous voyez la dame tourner dans le sens des aiguilles d'une montre, vous vous servez du côté droit de votre cerveau.
Si vous la voyez tourner dans l'autre sens, vous vous servez du côté gauche du cerveau.
Certaines personnes sont capables de la voir tourner dans les deux sens, mais la plupart des gens la voit tourner dans un seul sens.

Essayer de la faire changer de sens en stimulant l'autre côté de votre cerveau.
C'EST POSSIBLE !

 





Si vous connaissez quelque chose d'intéressant, vous pouvez publier dans les 'commentaires' . 

Repost 0
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 09:01

    Nous avons visité la fête de la science au Double Mixte à la Doua en Novembre 2008.Une vingtaine de stands présentaient des animations scientifiques.

  On y a trouvé beaucoup de choses intéressantes,et en particulier  j'ai appris plus de choses sur la neuroscience.

    C'était l'Institut fédératif des neurosciences de Lyon qui donnait des explications.On sait que les scientifques espèrent toujours envoyer un message seulement au moyen de la pensée et tout le monde sait que c'est difficile à réaliser parce que le cerveau est très complexe.Mais maintenant,on peut utiliser des électro-encéphalogramme pour étudier les activités du cerveau.On espère qu'on pourra aider avec les neurosciences les gens qui ne peuvent pas parler ou sont complètement paralysés.

Heng ZHONG

Repost 0
12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 08:59

1, Conducteur - Isolant

On a deux pièces: une est en Aluminium, une est en plastique.

Quand on touche la pièce en Aluminium, on sent le froid et quand on touche la pièce en plastique, on ne sent rien.

Comment explique-t-on ce phénomène?   

Parce que l'aluminium est conductible, c'est-à-dire qu'il peut prendre la chaleur de nos mains.

Au contraire, la pièce en plastique ne le fait pas. Elle est isolante.

 

2, La convection dans l'eau

On a un récipient à eau.

On met un peu d'encre rouge pour bien observer le mouvement de l'eau.

Il y a un système au-dessous de ce récipient pour chauffer l'eau.

Voici notre expérience:

 

 

 


Quand on chauffe ce récipient, on peut observer:

L'eau du bas se met en mouvement vers le haut. Après, l'eau redescend. Alors, l'eau chaude déplace l'eau froide. Donc, toute la quantité dans le récipient devient chaude.

 

3, L’énergie de la lumière se transforme en chaleur.

On met deux pièces en métal sous l'ampoule.



Après une période, ces pièces sont chaudes et la pièce noire est plus chaude que la blanche, parce que l'énergie de la lumière se transforme en chaleur.

Après cette expérience, on peut en déduire que:

·        Le métal peut prendre l'énergie de la lumière et l'énergie de la lumière se transforme en chaleur.

·        Le métal noir peut prendre plus d’énergie que le métal blanc.

Source: La fête de la science qui avait lieu du 15 au 23 novembre 2008
La fête de la science
Repost 0

Les Étudiants De Fle De L'insa

  • : Le blog des étudiants de FLE de l'INSA-Lyon
  • : Nous sommes étudiants ingénieurs à l'INSA de LYON et nous apprenons le français ! Ce blog nous permet d'écrire en français, d'échanger nos impressions sur la France, de parler de nos pays d'origine... bref, de nous perfectionner en nous distrayant !
  • Contact


 

Les motivés de l’INSA !

Rechercher

Le blog des étudiants de FLE de l'INSA-Lyon

Archives

CHANSONS