Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 09:54

  

Sommaire 


  1.Qu’est-ce que l’intelligence ?

  2.La théorie des intelligences multiples (IM)

  3.Est-ce que l’intelligence est innée ou acquise ?

  4.Comment fonctionne l’intelligence ?

  5.Peut-on améliorer le QI des enfants ? 

  6.Beaucoup de parents veulent faire passer des tests de QI à leurs enfants mais……

  7.Des drogues pour augmenter l’intelligence : les « smart drugs » existent-elles ?

 

  8.Sommes-nous de plus en plus intelligents ? 

  9.Amusez vous

 

1. Qu’est-ce que l’intelligence ?

(résumé par Pengfei GONG)

 

En 1904, Charles Spearmen , un Anglais, déclare que l’intelligence générale peut être mesurée.

 

En 1905, Alfred Binet, crée un célèbre test de QI (quotient intellectuel).

 

D’après certains chercheurs, l’intelligence est définie par l’intelligence fluide (les aptitudes) et l’intelligence cristallisée (les expériences).

 

Dans les années 2000 Robert Sternberg a établi une théorie selon laquelle il existe trois formes d’intelligence (intelligence analytique, créative et pratique).

 

Enfin, récemment Howard Gardner propose une théorie avec huit types d’intelligence. (voir l’article ci-dessous de Yachen et Thierry)

 

2. La théorie des intelligences multiples (IM)

(résumé par Huang Yachen et Chen Chiyuan/Thierry)

 

Howard Gardner, professeur à la Harvard Graduate school of Education, a établi la théorie des intelligences multiples il y a 25 ans. En étudiant et examinant des enfants dans différentes conditions, il a décrit huit types d’intelligence et il en étudie une neuvième en ce moment : l’intelligence existentielle.

Chaque type d’intelligence est défini par des critères précis.

 

Nous possédons tous ces huit intelligences à la naissance. Mais ce n’est pas comme une empreinte digitale immuable : l’intelligence est modifiable, elle va plus ou moins évoluer au cours du développement et former notre profil d’intelligence unique. Il dépend de notre hérédité et de notre expérience. Par exemple, « on a observé que les chauffeurs de taxi ont un hippocampe (partie du cerveau) plus développé car ils mémorisent le plan de la ville ». Autre exemple : les grands pianistes ont la zone du cortex moteur correspondant aux doigts plus importante !

 

Les psychomotriciens, qui voudraient évaluer simplement l’intelligence, s’opposent à cette théorie et voudrait un test simple. Mais ce n’est pas possible car on ne peut pas tester l’intelligence en répondant oui ou non.

Par exemple, pour mesurer l’intelligence spatiale, il faut se déplacer. Pour l’intelligence kinésthésique, il faut apprendre et reproduire une danse….

Gardner a créé des environnements d’évaluation pour les petits enfants et a participé à un parc à thème au Danemark « explorama » qui fonctionne autour des intelligences multiples.

 

L'intelligence langagière

L'intelligence logico-mathématique

L'intelligence musicale

L'intelligence kinesthésique

L'intelligence spatiale

L'intelligence interpersonnelle

L'intelligence intrapersonnelle

 

L'intelligence naturaliste

L'intelligence existentielle

 

Lien des 8 types d'intelligences

 

 

3. Est-ce que l’intelligence est innée ou acquise ?

(résumé par PHAM Duc Khoa)

Pour résoudre cette question, un professeur de psychologie de l’Université de Virginie a fait ses recherches sur  l’intelligence des jumeaux. Dans les années 1990, il a montré que les scores de QI des homozygotes (vrais jumeaux, au même génotype) étaient davantage similaires que ceux des jumeaux hétérozygotes (génotypes différents).
Mais il a soulevé un problème : toutes ces études ont été faites sur des familles de classe moyenne, alors il a fait des recherches dans les familles pauvres. En 2003, ses résultats ont été une surprise : dans les familles pauvres, les QI des enfants homozygotes varient autant que s’ils étaient faux jumeaux !
Finalement, les scientifiques concluent que l’argent est un facteur important qui peut permettre aux parents de libérer du temps, de l’argent et des moyens pour stimuler les enfants mentalement.
Une autre étude a montré que le QI des enfants adoptés était plus proche de celui des parents biologiques ! Mais des chercheurs ont montré que l’environnement familial affectait aussi le QI  de ces enfants.

 

 

4. Comment fonctionne l’intelligence ? « Le néocortex frontal ne fait pas tout »

(résumé par Heng ZHONG)


 

Certaines personnes pensaient qu’il existait une zone cérébrale unique dédiée à l’intelligence. Mais certains scientifiques ne sont pas d'accord. Ils disent que l'intelligence est le produit de la connexion entre le lobe frontal (qui planifie et pense) et le lobe pariétal (qui intègre les informations sensorielles) et c’est la vitesse de transmission d’informations entre ces régions qui est très importante pour l’intelligence.

Pour savoir pourquoi l’intelligence de chaque personne est différente, les scientifiques ont utilisé la technique du Pet-Scan pour étudier comment un sucre radioactif est consommé par notre cerveau. Finalement, on constate que certaines zones sont plus activées que d’autres. Mais plus les zones sont activées, moins le résultat au problème est bon. Donc les meilleurs cerveaux sont les plus économes et efficaces.

 

 


5. Peut-on améliorer le QI des enfants ?

(résumé par PHAM Thi Thu Ha)

 

Voici d’autres exemples pour montrer que l’environnement est très important pour développer les potentialités de l’enfant.

Crais T. Ramey, de l’université de Georgetown à Washington, a présenté les résultats d’un grand essai randomisé d’intervention précoce chez les enfants depuis la naissance : il a comparé des enfants ayant eu les mêmes conditions d’alimentation et de santé mais certains ont suivi des activités préscolaires, les autres non. Il a comparé les résultats à l’âge de 4 ans, 15 ans et 21 ans.

D’après le résultat les enfants qui avaient régulièrement bénéficié d’activités préscolaires quand ils étaient petits ont obtenu des score de QI plus élevés que la moyenne. Ils ont aussi plus souvent un travail à plein temps, ils consomment moins de drogue et font moins de dépression.

 

 

6. Beaucoup de parents veulent faire passer des tests de QI à leurs enfants mais……

(résumé par Huang Chaoxiong/Lu chao/Shi Tan)

 

 

On peut réaliser des tests de QI sur Internet mais on ne peut rien voir avec ces évaluations que l’on peut finir en 30 minutes. Voir par exemple : http://www.mon-qi.com/

En réalité, le vrai test de QI (Wechsler) comporte 10 unités d’exercices. Il s’accomplit en plusieurs heures et parfois plusieurs jours. Et les enfants passent le Wechsler Intelligence Scale for Children (WISC).

Le «surdon» correspond à un QI supérieur à 130, mais seulement 2,2 % de la population est surdouée. Pourquoi les évaluations de QI sont très populaires ? Parce que les parents désirent savoir si leur enfant est « surdoué ».

Voici est un exercice dans le test de QI : la construction avec des cubes. Dans cet exercice, le psychologue montre un modèle de construction à reproduire et déclenche le chronomètre. Cet exercice mesure la vitesse visiomotrice et la capacité d’analyse de l’espace.

Ce test est très codifié et correspond à un protocole strict.

 






Petit historique des tests de QI

En 1905, le français Alfred Binet, utilise les recherches de l’Anglais, Charles Spearman et considère que : « à chaque âge correspond un nombre de tâches réussies dans le domaine verbal, mathématiques » etc. On divise l’âge mental par l’âge réel et on multiplie par cent : c’est le QI.

Vers 1940, l’Américain Wechsler préfère classer l’individu « selon ses performances par rapport à une population du même âge. 100 devient la moyenne de la population d’un âge donné ».

Mais dans les années 1990, l’Américain Gardner reproche à ce test de ne mesurer que les facultés intellectuelles nécessaires à la scolarité. En France, on préfère actuellement donner quatre indices différents.
 

Voici un exemple : les enfants peuvent avoir un talent dans un domaine mais de l’immaturité dans les autres domaines. Martin, un petit garçon de 5 ans, a une très bonne intelligence verbale, il est amené par ses parents pour faire la classe de CP (première classe de l’école primaire, à 6 ans habituellement). On a constaté qu'il avait bien un niveau très supérieur à la moyenne pour les tâches verbales, mais il n'avait pas un bon résultat pour la « vitesse de traitement »

Depuis 2005, le QI est critiqué par une pétition sur internet signée par des psychologues parce que la note est seulement une partie de tout le système d’évaluation.

Les psychologues refusent les demandes d’évaluer l’intelligence car ils ne veulent pas que l’enfant ait une étiquette sur le front « surdoué » ou « idiot » et ils ne donnent jamais de résultat chiffré.

 

 

7. Des drogues pour augmenter l’intelligence : les « smart drugs » existent-elles ?

(résumé de LE Thanh Tung)


On admet qu’il n’existe pas  de drogues pour augmenter l’intelligence. Pourtant, plusieurs médicaments sont développés pour traiter des pathologies. Pour maintenir le facteur g (facteur général) à un niveau performant, aujourd’hui, on prend du café, on fume, et on prend des boosters. Le modafinil par exemple, augmente le niveau d’alerte, la mémoire, la concentration. Ces médicaments sont utilisés pour l’armée, les professions à risques, les étudiants etc Mais ils ont des effets secondaires (les mauvais effets) qui sont nombreux et sérieux. Par ailleurs, l’intelligence n’est pas du tout augmentée.

 

 

8. Sommes-nous de plus en plus intelligents ?

(résumé par VU Huan)

 

Un long travail de recherche, effectué par James Flynn (Nouvelle-Zélande), a montré un gain de trois points de QI tous les dix ans pour les générations dans les pays industrialisés. Le phénomène est peut-être dû à l’amélioration de l’alimentation et/ou de l’éducation. Mais en réalité, cet effet reculerait. Après les tests passés par des jeunes Danois en 1988,1998 et 2004, les résultats des recrues en 1988 supérieurs à ceux en 1988, en revanche, les recrues en 2004 ont un score inférieur à ceux de 1998. Les résultats avaient augmenté de deux points entre 1988 et 1988 mais ils ont baissé entre 1998 et 2004. On observe ce même effet en Norvège.
D’après Teasdale et Owen, ce recul provient peut-être du changement du système éducatif danois. D’autre part, l’intégration des immigrés a donné une diminution de l’effet Flynn car il faut attendre la deuxième génération pour obtenir les mêmes résultats que les Danois d’origine. Enfin, on a constaté que le QI augmente dans les pays en voie de développement, c’est-à-dire à dire que la différence de QI entre les pays pauvres et riches commence à diminuer.

 

9. Amusez vous

1-/ Test de la danseuse

Et vous, ça tourne dans quel sens ???
ça marche vraiment... si vous ne la voyez que dans un sens, concentrez vous un peu, attendez quelques instants et elle va changer de sens. C'est plutôt marrant comme expérience.
http://www.sebatv.com/cerveau-gauche-ou-droit-test-de-la-danseuse/

 

Explication

Si vous voyez la dame tourner dans le sens des aiguilles d'une montre, vous vous servez du côté droit de votre cerveau.
Si vous la voyez tourner dans l'autre sens, vous vous servez du côté gauche du cerveau.
Certaines personnes sont capables de la voir tourner dans les deux sens, mais la plupart des gens la voit tourner dans un seul sens.

Essayer de la faire changer de sens en stimulant l'autre côté de votre cerveau.
C'EST POSSIBLE !

 





Si vous connaissez quelque chose d'intéressant, vous pouvez publier dans les 'commentaires' . 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les Étudiants De Fle De L'insa

  • : Le blog des étudiants de FLE de l'INSA-Lyon
  • : Nous sommes étudiants ingénieurs à l'INSA de LYON et nous apprenons le français ! Ce blog nous permet d'écrire en français, d'échanger nos impressions sur la France, de parler de nos pays d'origine... bref, de nous perfectionner en nous distrayant !
  • Contact


 

Les motivés de l’INSA !

Rechercher

Le blog des étudiants de FLE de l'INSA-Lyon

Archives

CHANSONS