Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 10:53
Nous vous présentons notre ville , pas comme un guide officiel, juste les petits "plus" qui mettent du baume au coeur ...
à la manière de Grand Corps Malade ...

Hervanta, Finlande

Je voudrais raconter ce quartier sud de Tampere qui s’appelle Hervanta. Je voudrais expliquer ce qui se passe dans le plus grand quartier de  Finlande.

Prends l’autobus 13, 23 ou 30 et arrive dans le DUO, un nouveau centre commercial. Regarde les poivrots traîner devant les portes.
Regarde autour de toi et vois les grands immeubles gris et moches dont le plus grand s’appelle
Mikontalo.
Lis l’histoire de Mikontalo sur Wiki et imagine tous les étudiants d’échange faisant la
fête tous les jours dans les petits apparts!
Promene-toi dans les rues de Hervanta et fais  connaissance avec les 100 nationalités qu’on
peut trouver à Hervanta....On dit que c’est le Monaco de la Finlande...pas du tout grâce à l’argent mais parce que dans un immeuble, il y a une dizaine de nationalités et personne ne travaille !
Promene-toi cinq minutes à Hervanta et tu es au bord d’un lac où on peut nager en été :
Les odeurs y sont formidables : les feuilles des bois, les fleurs…
Mais au printemps, après toute la neige qui a fondu, l’odeur principale est la crotte de chien !
Hervanta se situe sur une colline : il y a toujours du vent ; surtout en hiver, quand il fait froid

Juha KEMPPINEN


Sheffield, Angleterre

Je fais ce slam pour ma ville, au nord de mon pays,
Il était une fois, elle était plus jolie, je sais.
Bien que le temps soit mauvais, et rende la ville toute grise,
Vas-y, a une friterie proprement anglaise ['yoreight love, chip butty please!'*]

Symbole de la ville, les tours de refroidissement jumelles
En voiture, tu vois ces vestiges célèbres de l'époque industrielle
Ou prends le tramway, la ligne violette ou la bleue
Mais la jaune serait meilleur si c'est Meadowhall** que tu veux.

Monsieur Religieux, en veston fluorescent avec ses pancartes toujours
Plein d'avertissements du courroux de Dieu encore :
'Vous êtes tous pécheurs, vous devriez avoir honte!'
Au bout de la rue... c'est une installation permanente.

Voilà aussi, le clochard sur son seuil habituel, armé de son pipeau
Tu n'entends que les notes aveugles, il ne joue que faux...
Permets-moi de te donner un petit conseil,
Fuis le regard des jeunes comblés de bijoux clinquants: c'est de la racaille.

Evite aussi d'être écrasé par les chauffeurs fous,
Les passages souterrains te mènent partout.
Tiens-toi le nez, ici il y a des odeurs dégueulasses,
C'est nécessaire si tu as l'envie de prendre ces passages!

Donc, je faisais ce slam pour ma ville, au coeur de ma vie,
Il sera un fois, que son prestige aura repris.
Même s'il y pleut, le soleil brillera de nouveau,
Je serai toujours DeeDar***, car Sheffield, je l'ai dans la peau!

ca va? Je voudrais un sandwich aux frites, s'il vous plaît'
** un centre commerical
***qqn qui vient de Sheffield


Stacey Clifford


Bournemouth, Angleterre


J'voudrais faire un slam et montrer de toute mon âme
J'voudrais laisser voir le lieu que je connais le mieux
J'voudrais te faire connaître le pays des Anglais
Le pays où je suis né
C'est véritablement dommage si on n'aime pas la plage
On peut enseigner ou apprendre la langue
Et pour ceux qui sont un peu dingues on peut faire du saut à l'élastique
C'est vraiment une ville touristique
les rues sont pleines de tous les pays
Le temps change chaque journée
Il y a bien sûr les quartiers des riches
et on peut s'intéresser au quartier des biches ...
Il y a trop de magasins où faires ses courses, mais je ne conseille pas de visiter la bourse
Enfin le truc qu'on doit faire, après avoir bu plusieurs bières
C'est nager nu dans la mer, comme nulle part ailleurs!

Sam Barrett

La chanson qui nous a inspirés...




C'est quoi le slam ?

Il y a évidemment autant de définitions du slam qu’il y a de slameurs et de spectateurs des scènes slam.

Pourtant il existe, paraît-il, quelques règles, quelques codes :

- les textes doivent être dits a cappella ("sinon c’est plus du slam" ?)

- les textes ne doivent pas excéder 3 minutes (oui mais quand même des fois, c’est 5 minutes…)

- dans les scènes ouvertes, c’est "un texte dit = un verre offert" (sauf quand le patron du bar n’est pas d’accord…)

Bref, loin de toutes ces incertaines certitudes, le slam c’est avant tout une bouche qui donne et des oreilles qui prennent. C’est le moyen le plus facile de partager un texte, donc de partager des émotions et l'envie de jouer avec des mots.

Le slam est peut-être un art, le slam est peut-être un mouvement, le slam est sûrement un Moment… Un moment d’écoute, un moment de tolérance, un moment de rencontres, un moment de partage.

enfin bon, moi je dis ça…

Grand Corps Malade

Partager cet article

Repost 0
Published by LBarrai - dans Culture
commenter cet article

commentaires

Barbara 16/06/2008 19:56

Et n'oublions pas le très grand Abd Al Malik ! www.abdalmalik.fr/ (pour tout dire, je le préfère à Grand Corps Malade...)- "les autres"en référence à Jacques Brel :http://www.youtube.com/watch?v=jtXKot_jq8o - "le 12 septembre" sur les attentats du World Trade Center :http://www.youtube.com/watch?v=cv6BA6iVOMM - "Gibraltar" :http://www.youtube.com/watch?v=cb6EZmLTIPk Barbara

Barbara 16/06/2008 19:36

Super travail ! De bien jolis textes et une initiation au slam efficace... Les étudiants ont-ils été filmés en train de slammer leurs textes ? Ca serait une idée, non ? et de mettre les vidéos sur le blog par ex...Sinon, petite question : j'aurais aimé savoir si les étudiants sont allés à une soirée slam à Lyon ? comment ont-ils trouvé l'ambiance ? ont-ils osé slammer ? y sont-ils retourné régulièrement ? bref, j'attends vos réponses en commentaires...Et vive le slam et les slammeurs de l'INSA !Barbara(au fait, le dernier album de Grand Corps Malade a autant de succès que le premier...)

Les Étudiants De Fle De L'insa

  • : Le blog des étudiants de FLE de l'INSA-Lyon
  • : Nous sommes étudiants ingénieurs à l'INSA de LYON et nous apprenons le français ! Ce blog nous permet d'écrire en français, d'échanger nos impressions sur la France, de parler de nos pays d'origine... bref, de nous perfectionner en nous distrayant !
  • Contact


 

Les motivés de l’INSA !

Rechercher

Le blog des étudiants de FLE de l'INSA-Lyon

Archives

CHANSONS